International
URL courte
11937
S'abonner

Alors que l’Iran doit envoyer au cours des heures qui viennent son nouveau satellite d'observation scientifique dans l’espace, un nouveau missile balistique de courte portée a été dévoilé.

Les Gardiens de la révolution iranienne (GRI) ont dévoilé dimanche un missile balistique de courte portée pouvant, selon eux, être propulsé par un réacteur «nouvelle génération» conçu pour placer des satellites en orbite, informe l’AFP.

Selon le site Internet des GRI Sepahnews, le missile Raad-500 a été équipé des nouveaux réacteurs Zoheir fabriqués avec des matériaux composites plus légers que ceux des précédents modèles en acier.

Le site a également dévoilé des réacteurs Salman fabriqués avec les mêmes matériaux mais dotés d'une «tuyère mobile» pour l'envoi des satellites dans l'espace.

Le Raad est «un missile de nouvelle génération qui pèse la moitié d'un missile Fateh-110 mais a une portée de 200 km supplémentaires», ajoute le site des GRI.

Le Fateh-110 est un missile sol-sol dévoilé en 2002. Sa dernière génération a une portée de 300 km.

Le général Hossein Salami, le commandant des GRI, a dévoilé le missile et les réacteurs aux côtés du général de brigade Amir Ali Hajizadeh, chef de la branche aérospatiale.

Le général Salami a affirmé que la tuyère mobile sur le nouveau réacteur constituait «un bond dans le domaine de la technologie moderne des missiles».

Les nouvelles technologies qui ont permis des missiles «moins coûteux, plus légers, plus rapides et plus précis» pourraient être appliquées à toutes les classes de missiles iraniens, a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
réacteur, missiles balistiques, missile, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook