International
URL courte
132183
S'abonner

Une voiture piégée a causé la mort d’un soldat en Algérie près de la frontière malienne, selon le ministère algérien de la Défense nationale. L’attentat a eu lieu suite à une tentative d’un soldat, qui a été identifié comme le militaire chargé du contrôle de l'accès, de ne pas laisser entrer une voiture suspecte dans le pays.

En Algérie, dans la zone frontalière de Timiaouine, près du Mali, une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé et a causé la mort d’un soldat algérien, informe le ministère de la Défense nationale.

«Un détachement de l'Armée nationale populaire (ANP) a été la cible, ce jour à 10 heures 50 minutes, dans la zone frontalière de Timiaouine [...], d'un kamikaze à bord d'un véhicule tout-terrain piégé», selon le communiqué, cité par l’AFP.

Le soldat tué a été identifié comme un militaire chargé du contrôle de l'accès, informe le ministère.

«Aussitôt identifié, le militaire chargé du contrôle de l'accès est parvenu à mettre en échec la tentative d'entrée en force du véhicule suspect, cependant le kamikaze a fait exploser son véhicule, causant le décès du militaire en faction», a précisé le communiqué.

Aucune information n'a été donnée sur le sort et l'identité du kamikaze.

Le chef d'état-major par intérim Saïd Chengriha a présenté ses condoléances à la famille du soldat «martyr» et salué «la grande vigilance dont ont fait preuve les éléments du détachement qui ont pu déjouer et mettre en échec cette tentative désespérée en quête d'impact médiatique».

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Quand un chat «échange des mots» avec une souris – photo
Tags:
attentat, attaque, soldats, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook