International
URL courte
348141
S'abonner

Un adolescent de 14 ans a été tué et un civil blessé dans un affrontement entre des soldats américains et des civils syriens, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

L'affrontement entre des soldats américains et des civils survenu ce mercredi 12 février à Qamichli, dans le gouvernorat syrien d'Hassaké, a entraîné la mort d'un garçon de 14 ans, tandis qu'un autre civil a été blessé, a annoncé Iouri Borenkov, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Un civil a été blessé. Un autre -un garçon de 14 ans, Fayçal Halid Mohammad- est décédé», a-t-il indiqué.

Selon lui, le 12 février à 10h30, des membres d'un convoi militaire américain, qui a dévié de son itinéraire, ont ouvert le feu sur des civils lors d'un différend à un poste de contrôle situé à l’est de Qamichli

«Une unité de l’armée gouvernementale syrienne a arrêté, le 12 février à 10h30, un convoi de l’armée américaine ayant dévié de son itinéraire, au poste de contrôle situé près d'Harbat-Hamo, à l’est de Qamichli. Il y a eu un différend opposant les soldats américains et les habitants. Au cours de cette altercation, les militaires ont ouvert le feu sur les civils», a expliqué M.Borenkov.

Les militaires russes ont mis fin à l’affrontement en escortant le convoi jusqu'à sa base.

«On a réussi à empêcher l’escalade du conflit uniquement grâce aux efforts de soldats russes arrivés sur les lieux. Ils ont assuré le départ du convoi militaire américain vers leur base située près d'Himo, dans le gouvernorat d’Hassaké», a précisé le responsable russe.

© Ruptly .
Des locaux caillassent les véhicules d’un convoi US près de Qamishli en Syrie

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Hassaké, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook