International
URL courte
6500
S'abonner

L’armée syrienne a repris le contrôle d’une partie de la route stratégique M5, au sud-ouest de la ville d’Alep, et a ainsi mis en place la zone de sécurité prévue par l’accord Moscou-Ankara, indique le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

La zone de sécurité prévue par le mémorandum russo-turc a été établie, a déclaré le 12 février le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«La route internationale M5, passant par la zone de désescalade d’Idlib, est repassée sous le contrôle de l’armée syrienne qui a défait le groupe Hayat Tahrir al-Cham* et ses alliés qui contrôlaient le territoire. Ainsi, la zone de sécurité prévue par le mémorandum Russie-Turquie du 17 septembre 2018 a été créée», a annoncé le Centre dans un communiqué.

L’opération des troupes gouvernementales a été forcée car «la partie turque n’a pas pu remplir les arrangements nécessaires du mémorandum de Sotchi concernant la mise en place d’une zone démilitarisée le long des frontières de la zone de désescalade d’Idlib», a précisé le chef du Centre Iouri Borenkov.

Arrangements récents

Les Présidents russe et turc se sont entretenus par téléphone le 12 février pour évoquer le règlement de la crise en Syrie sur fond de tensions à Idlib.

MM.Poutine et Erdogan ont notamment souligné l’importance de l’implémentation complète des arrangements entre Moscou et Ankara sur la Syrie, y compris le mémorandum signé entre la Russie et la Turquie à Sotchi en 2018.

*Organisation terroriste interdite en Russie

 

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
zone de sécurité, Syrie, Idlib
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook