International
URL courte
21676
S'abonner

L'Armée américaine a annoncé la mise en place d’un état-major de corps d'armée supplémentaire avec un poste de commandement opérationnel en Europe.

L’Armée de terre des États-Unis a créé un état-major de corps d'armée supplémentaire destiné à coordonner les opérations avec les alliés en Europe, qui sera situé à Fort Knox, dans le Kentucky, a annoncé mardi 11 février le service de presse de l’US Army.

«Le V Corps comprendra quelque 635 soldats dont près de 200 seront affectés, par rotation, au poste de commandement opérationnel en Europe. Le quartier général du corps d’armée devrait être opérationnel d'ici l'automne 2020», a indiqué l’armée dans un communiqué.

Selon le commandement, la mise en place d’un nouvel état-major de corps d’armée permettra de mieux réaliser la stratégie de défense nationale des États-Unis et de défendre les intérêts de Washington et de ses alliés en Europe.

Le Wall Street Journal note à ce propos qu’il s’agirait d’une tentative de faire face aux menaces potentielles émanant de la Russie.

États-majors de corps d'armée US

À l’heure actuelle, l’armée des États-Unis possède trois états-majors de corps d’armée, qui s'appellent I Corps, III Corps et XVIII Corps- servant de commandement pour les autres théâtres d’opérations qui pourraient nécessiter des projections de ses forces. Leurs quartiers généraux sont situés à Fort Lewis, dans l’État de Washington, à Fort Hood, au Texas, et à Fort Bragg, en Caroline du Nord.

Le V Corps a déjà existé dans l’armée américaine jusqu’en septembre 2013. Son quartier-général se trouvait à Wiesbaden, en Allemagne.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
exercice d'état-major, États-Unis, Europe, Forces armées des Etats-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook