International
URL courte
Mort du général iranien Soleimani (94)
156213
S'abonner

L’assassinat du général Soleimani a «marqué le début de la fin de la présence américaine dans la région» et conduira finalement à la «libération de Jérusalem», selon le porte-parole des Gardiens de la révolution islamique.

Le meurtre du général iranien Qassem Soleimani et du chef paramilitaire irakien Abu Mahdi al-Muhandis débouchera finalement sur la «libération de Jérusalem», a promis le porte-parole du Corps des gardiens de la révolution islamique, Ramezan Sharif.

«L’assassinat odieux et lâche du commandant Soleimani d’Abu Mahdi al-Muhandis par les Américains conduira à la libération de Jérusalem par la grâce de Dieu», a déclaré le porte-parole cité par l’agence de presse Tasnim.

Intervenant lors de la cérémonie commémorative en l’honneur de Qassem Soleimani à Ourmia (nord-ouest), M.Sharif a souligné que «l’attaque terroriste contre le général, commise par l’arrogant régime états-unien, a marqué le début de la fin de la présence américaine dans la région».

Néanmoins, le porte-parole s’est abstenu de préciser les délais de l’éventuelle libération de Jérusalem, ville «trois fois sainte» des juifs, des chrétiens et des musulmans.

«Effacer Tel Aviv de la surface de la Terre»

Ces dernières semaines, les responsables iraniens ont multiplié les menaces à l’égard de l’État hébreu, impliqué selon eux dans l’assassinat du général Soleimani par une frappe aérienne ordonnée par Donald Trump.

Ainsi, l’ex-commandant des Gardiens de la révolution Mohsen Rezaei, considéré comme une figure influente de la scène politique iranienne, avait déclaré que son pays cherchait un prétexte pour «effacer Tel Aviv de la surface de la Terre».

Dossier:
Mort du général iranien Soleimani (94)

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
Jérusalem, États-Unis, Qassem Soleimani, Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), Israël, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook