International
URL courte
56e Conférence de Munich sur la sécurité (17)
6217
S'abonner

Commentant les propos de Macron sur «la mort cérébrale de l’Otan», Mike Pompeo a exprimé une opinion inverse lors de son intervention à la Conférence de Munich, en indiquant que cette idée était «exagérée» et que «l’Occident [était] en train de l’emporter».

Exprimée par le Président français et largement discutée au plus haut niveau politique international, l’idée de la «mort cérébrale de l’Otan» semble à Mike Pompeo «grandement exagérée». Le secrétaire d’État américain a fait cette déclaration pendant son intervention à la Conférence de Munich sur la sécurité.

«J’ai le plaisir de vous annoncer que l'idée selon laquelle l’Alliance transatlantique serait morte est grandement exagérée». Selon lui, «l’Occident est en train de l’emporter»: «nous tous» sommes «en train de gagner ensemble», a-t-il assuré.

Un affaiblissement de l’Occident, selon Macron

Cependant, Emmanuel Macron a pris le contre-pied de M.Pompeo au cours de la même conférence, en estimant qu’«il y a[vait] un affaiblissement de l’Occident» et «une politique américaine d’une forme de repli relatif, d’une reconsidération de sa relation avec l’Europe».

En réaction à un discours tenu la veille par le chef de l’État allemand, Frank-Walter Steinmeier, sur l'égoïsme national propagé à ses yeux par l’administration de Donald Trump, Mike Pompeo a répliqué que ces critiques «ne reflèt[aient] pas du tout la réalité».

En novembre 2019, Emmanuel Macron faisait le constat de «la mort cérébrale de l’Otan» dans un entretien à The Economist. Il a également dénoncé le désengagement américain par rapport à ses alliés et s’est prononcé pour le développement d’un dialogue stratégique avec la Russie.

Dossier:
56e Conférence de Munich sur la sécurité (17)

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
Une foule agressive encercle des policiers procédant à une interpellation à Nantes et en blesse plusieurs
Tags:
Donald Trump, Occident, Emmanuel Macron, OTAN, Mike Pompeo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook