International
URL courte
22015
S'abonner

Bahar Kimyongur, dont le nom figure depuis 2018 sur la liste des terroristes les plus recherchés en Turquie, a vu sa prime doubler de un à deux millions de livres turques, soit plus de 300.000 euros, selon Le Soir.

La Turquie a doublé la prime pour la tête de Bahar Kimyongur, qu’elle considère comme un terroriste, a indiqué le quotidien belge Le Soir, s’appuyant sur la liste publiée sur le site turc «terroananlar.tur.pol». La récompense promise est passée de un à deux millions de livres turques, soit environ 304.000 euros, pour toute information pouvant mener à sa capture.

Cette liste créée en 2016 reprend plus de 900 personnes accusées par Ankara de faire partie de mouvements kurdes, d’extrême gauche ou de Daech*. Les autorités turques tentent ainsi par tous les moyens de poursuivre des citoyens qui se sont réfugiés à l’étranger.

Qui est Bahar Kimyongur?

Bahar Kimyongur est décrit comme un militant belge d’extrême gauche d’origine turque et affirme être journaliste. Il avait fait parler de lui en 2000, lorsqu’il avait pénétré dans le Parlement européen et avait fougueusement interpellé le ministre turc des Affaires étrangères de l’époque. Ankara l’avait alors accusé de terrorisme et avait exigé son extradition, en vain.

Il a été poursuivi en Belgique et en Europe pour ses liens avec l’organisation turque d’extrême gauche, DHKP-C, considérée comme terroriste en Turquie, en Union européenne ou encore aux États-Unis. Il a été plusieurs fois arrêté mais à chaque fois acquitté par la justice belge. La Turquie n’a cependant jamais retiré le mandat d’arrêt international émis à son encontre depuis 2006.

Lorsque son nom avait été inscrit dans la liste des «most wanted» de Turquie en 2018, Bahar Kimyongur avait déposé plainte contre le ministre turc de l’Intérieur et avait appelé le gouvernement belge à mettre tout en œuvre pour le protéger, lui et sa famille, craignant pour sa vie si jamais il était extradé vers la Turquie.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Moscou dévoile les images du survol du HMS Defender par un avion militaire russe - vidéo
Tags:
terrorisme, Belgique, DHKP-C, extrême-gauche, militants, prime, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook