International
URL courte
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)
17464
S'abonner

Les avocats de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, étudient actuellement les mesures à prendre afin que leur client puisse bénéficier du statut de réfugié politique en France.

La défense du fondateur de WiliLeaks, Julian Assange, étudie l’éventualité de demander aux autorités françaises l’asile politique pour leur client, a déclaré l’avocat Éric Dupond-Moretti, ajoutant que la Constitution française le permettait.

Videohttps://www.facebook.com

Appel au Conseil de l'Europe

La Maison des lanceurs d’alerte et 16 organisations de différents pays ont saisi la commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, du cas de Julian Assange, indique le site de la Ligue des droits de l’Homme. Les signataires demandent à la commissaire «d’intervenir en faveur de la libération immédiate» de Julian Assange, en attirant en premier lieu son attention «sur la gravité des conséquences que pourrait avoir un renvoi de l’intéressé vers les États-Unis».

Les signataires ont également rappelé que «la surveillance illicite des communications entre Julian Assange et ses avocats hors de tout cadre juridique a violé de manière frontale le principe de la confidentialité des communications entre les avocats et leurs clients, principe d’une valeur fondamentale pour les démocraties européennes».

Les organisations constatent en outre que «les charges contre Julian Assange reposent quasi exclusivement sur des activités que mènent au quotidien tous les journalistes d’investigation».

«Au-delà du sort réservé au fondateur de WikiLeaks, une telle inculpation porterait donc une atteinte grave au droit fondamental à la liberté d’expression, de nature à réduire à néant la protection dont bénéficient les journalistes dans toute l’Europe», avertissent les signataires.

Par ailleurs, 117 experts de 18 pays ont condamné dans une lettre ouverte «la torture d'Assange», ainsi que le déni continu «de son droit fondamental» à des soins de santé appropriés, relevant une «politisation des principes médicaux fondamentaux».

Prochain jugement

Julian Assange s’était réfugié à l’ambassade d’Équateur à Londres en 2012, mais y a été arrêté le 11 avril 2019 pour violation des termes de sa liberté conditionnelle et envoyé à la prison de haute sécurité de Belmarsh. Il doit comparaître fin février devant la justice britannique qui tranchera quant à la demande d’extradition déposée par les États-Unis.

Il est toujours poursuivi aux États-Unis pour espionnage.

Dossier:
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
asile politique, France, avocat, Julian Assange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook