International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
371997
S'abonner

Le ministère turc de la Défense a déclaré avoir éliminé 50 «cibles syriennes» et plusieurs éléments d’armement dans la zone d'Idlib où une frappe aérienne avait fait deux morts parmi les soldats turcs.

Plus de 50 «cibles syriennes» ont été neutralisées dans la zone syrienne d'Idlib, a annoncé jeudi 20 février le ministère turc de la Défense.

«Les forces armées turques ont éliminé plus de 50 éléments de l'armée syrienne, deux blindés, deux pickups et une arme d'artillerie», a indiqué le ministère sur Twitter.

Ce message a été publié après l’annonce par la même source de la mort de deux soldats turcs et des blessures de cinq autres dans une «attaque aérienne» contre les forces turques qui «se trouvent dans la zone d'Idlib pour assurer le respect du cessez-le-feu».

Selon l'administration du Président Erdogan, la frappe aérienne qui a tué deux soldats turcs a été portée par l'armée syrienne.

Situation à Idlib

Auparavant, l'agence de presse syrienne Sana avait annoncé que les forces gouvernementales syriennes avait repoussé une attaque de radicaux à Idlib.

Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, les radicaux ont lancé jeudi 20 février plusieurs attaques massives contre les troupes syriennes. Armés de blindés lourds, ils ont essayé d'avancer vers la localité de Nayrab.

Une vidéo partagée par le Centre russe montre une batterie de canons automoteurs turcs appuyant par le feu une attaque des radicaux dans la zone d’Idlib.

© Photo. Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie
Une batterie de canons automoteurs turcs appuyant par le feu une attaque des radicaux dans la zone d’Idlib

Une frappe menée par les bombardiers Su-24 des Forces aérospatiales russes à la demande de Damas a détruit un char et six blindés des radicaux dans la zone d'Idlib. Selon le Centre, cette opération destinée à arrêter la percée des radicaux a permis aux troupes syriennes de repousser toutes les attaques. Moscou a en outre informé Ankara avoir repéré les tirs d'artillerie turcs appuyant les radicaux à Idlib. L'artillerie turque a alors cessé de tirer.

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Camélia Jordana intervient et perturbe un contrôle de police en plein Paris
Tags:
ministère turc de la Défense nationale, Idlib, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook