International
URL courte
3615
S'abonner

Alors que Mike Pompeo s'est rendu dans le Golfe pour discuter de la «menace» iranienne, la défense antiaérienne d'Arabie saoudite a intercepté des missiles lancés par les rebelles houthis visant des villes saoudiennes, a affirmé la coalition militaire sous commandement saoudien engagée dans la guerre au Yémen.

La coalition militaire sous commandement saoudien engagée dans la guerre au Yémen a annoncé avoir intercepté des missiles lancés par les rebelles houthis, relate l'AFP.

«Les missiles ont été tirés de manière systématique et délibérée afin de viser des villes et des civils, ce qui est une atteinte flagrante au droit humanitaire international», a ajouté le porte-parole de la coalition, le colonel saoudien Turki al-Maliki, dans un communiqué cité par l'agence de presse saoudienne SPA.

«La capitale (Sanaa) est devenue un centre d'assemblage, d'installation et de lancement de la milice Houthie pour des missiles balistiques qui visent le royaume» saoudien, a-t-il ajouté.

Visite de Pompeo

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo a atterri à Ryad mercredi pour des entretiens avec les dirigeants saoudiens afin de discuter de la «menace» iranienne, lors de sa première visite dans le Golfe depuis l'assassinat de Qassem Soleimani ayant avivé les tensions régionales.

Ce général iranien, architecte de la stratégie d'influence de Téhéran au Moyen-Orient, a été tué début janvier dans un raid américain à Bagdad provoquant l'ire de la République islamique et des représailles de ses alliés, comme des tirs de missiles sur les forces américaines en Irak.

«Nous passerons beaucoup de temps à parler des questions de sécurité avec la menace de la République islamique d'Iran en particulier», a déclaré Mike Pompeo aux journalistes.

Selon lui, les États-Unis sont «prêts à parler avec l'Iran à tout moment», mais le régime iranien doit «changer fondamentalement son comportement».

Situation au Yémen

La coalition intervient depuis 2015 dans la guerre au Yémen pour soutenir les forces gouvernementales contre les rebelles Houthis proches de l'Iran.

Selon diverses organisations humanitaires, la guerre au Yémen a fait des dizaines de milliers de morts, essentiellement des civils.

Environ 3,3 millions de personnes sont toujours déplacées et 24,1 millions, soit plus des deux tiers de la population, ont besoin d'assistance, selon l'Onu.

Lire aussi:

Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Un policier roué de coups à Paris lors de la manifestation contre la loi Sécurité globale – vidéos
Le mystérieux «monolithe de métal» en plein désert américain a disparu
Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
Tags:
missiles, Riyad, Mike Pompeo, Houthis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook