International
URL courte
27378
S'abonner

Les autorités espagnoles ont arrêté une Russe arrivée aux Canaries «au sein d’une délégation officielle». L’arrestation ferait suite à une demande de Washington, déclare le ministère russe des Affaires étrangères qui promet d’accorder toute l’aide nécessaire à la citoyenne russe.

Une citoyenne russe, Olessia Krassilova, employée du Centre russe de quarantaine des végétaux relevant du Service fédéral du contrôle vétérinaire et phytosanitaire (Rosselkhoznadzor), a été arrêtée aux îles Canaries, sur le territoire espagnol, le 14 février, a annoncé vendredi 21 février le ministère russe des Affaires étrangères.

«Les autorités espagnoles ont décidé de placer Mme Krassilova en garde à vue. À l’heure actuelle, la Russe est détenue dans un établissement pénitentiaire de Tenerife. Son dossier a été remis au tribunal concerné. L’ambassade de Russie en Espagne surveille l’évolution de la situation», a indiqué le ministère.

Les représentants du consul honoraire de Russie aux îles Canaries, Gonzalo Parada Santana, ont rendu visite à Mme Krassilova à la demande de l’ambassade russe. Ils lui ont remis des vêtements chauds et des produits d'hygiène personnelle.

Les États-Unis seraient à l’origine de cette arrestation

Selon les informations non officielles dont dispose le ministère russe des Affaires étrangères, l’arrestation de Mme Krassilova serait liée à une demande des États-Unis.

«Si c’est vrai, c’est une nouvel exemple de la pratique inacceptable des autorités américaines qui font la "chasse" aux citoyens russes à travers le monde. Le ministère russe des Affaires étrangères a émis plusieurs avertissements sur les dangers et les risques associés à ces actions des agences de renseignement américaines», a ajouté le ministère.

La mission diplomatique russe en Espagne œuvre pour «établir les circonstances de ce qui s'est passé».

«Nous continuerons de suivre la situation de près pour garantir le respect des droits et des intérêts légitimes de Mme Krassilova. L’ambassade fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider la citoyenne russe», a conclu le ministère.

Arrestation d’Olessia Krassilova

La police espagnole a arrêté Olessia Krasilova, employée du Centre russe de quarantaine des végétaux subordonné au Rosselkhoznadzor, le 14 février à l’aéroport de Tenerife-Sud.

Mme Krassilova était arrivée en Espagne pour un voyage d'affaires de courte durée dans le cadre d'une délégation officielle, selon le ministère russe des Affaires étrangères.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Point sur le Covid-19: la Russie dépasse le seuil des 10.000 cas
Covid-19: audition de Christophe Castaner par la mission d'information de l'Assemblée nationale
Tags:
ministère russe des Affaires étrangères, arrestation, États-Unis, Russie, Espagne, Tenerife
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook