International
URL courte
588
S'abonner

La police recherche un troisième individu qui a tenté en compagnie de ses complices de braquer la Fabrique de la Monnaie dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 février. Deux suspects ont été arrêtés sur place mais leur comparse a réussi à s’échapper avec plusieurs sacs contenant des pièces de monnaie, relate RTL.

Trois individus ont tenté de braquer le 21 février la Fabrique de la Monnaie à Bruxelles, un bâtiment rattaché au ministère des Finances, a rapporté le site d’information RTL Info.

Les faits se sont déroulés vers 1h30 dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 février lorsque des malfaiteurs se sont glissés dans l’institution, déclenchant ainsi l’alarme.

Ils seraient parvenus à ouvrir la porte métallique à coups de pieds. Arrivée sur les lieux, la police a constaté la disparition de pièces.

Contacté par le site d’information, Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances, a expliqué que les pièces emportées n'avaient en fait aucune valeur et que le siège de la Trésorerie avait également fait l’objet d’un braquage où des ordinateurs avaient été dérobés la même nuit.

Deux individus appréhendés

Selon Denis Goeman, le porte-parole du parquet de Bruxelles, contacté par RTL Info, la police n’a réussi à interpeller que deux suspects qui étaient en possession d’une partie du butin.

Connus des autorités judiciaires, ces individus ont été placés en garde-à-vue avant d’être transférés au procureur du Roi vendredi 21 février. Ils se sont vus recevoir une citation à comparaître devant le tribunal le 5 mars dans le cadre d’une procédure accélérée.

 

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
Tags:
monnaie, braquage, Belgique, Bruxelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook