International
URL courte
4562
S'abonner

Après la récente réouverture de l’aéroport d’Alep qui a accueilli le 19 février le premier vol civil depuis 8 ans, c’est au tour de l’autoroute reliant la capitale syrienne à la deuxième ville du pays.

L’artère de transport publique Damas-Alep a été officiellement ouverte pour le transport civil sans restriction aucune, rapporte samedi 22 février l’agence d’État Sana.

«L’autoroute est désormais en pleine disposition des citoyens», a déclaré le ministre syrien du Transport, Ali Hammoud, cité par l’agence.

Stratégiquement importante, cette artère de transport qui lie les deux plus grandes villes syriennes a été débloquée pour la première fois depuis sept ans à l’issue d’une opération réussie de l’armée syrienne qui avait nettoyé des terroristes les banlieues ouest de la ville d’Alep et un territoire important du gouvernorat d’Alep.

Cette autoroute est importante avant tout sur le plan économique. Elle permettra de redresser plus rapidement le secteur industriel du gouvernorat d’Alep, réduit en ruines par les terroristes, et de rétablir les infrastructures des agglomérations car le temps du transfert de frets va sensiblement diminuer, la voie de rocade à travers Hama et Hanaser n’étant plus nécessaire.

Lire aussi:

Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Moscou: les sanctions jettent un doute sur la pertinence de l’utilisation du dollar
Tags:
circulation, autoroute, Damas, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook