International
URL courte
0 25
S'abonner

Un tremblement de terre a secoué la région frontalière entre la Turquie et l'Iran ce dimanche 23 février dans la matinée, faisant au moins 9 morts. Les secours ont été dépêchés sur place.

Un séisme de magnitude 5,7 s’est produit dimanche 23 février dans la région frontalière entre la Turquie et l’Iran, a annoncé le Centre sismologique euro-méditerranéen (CSEM).

Le séisme a frappé à 05H23 GMT (09H23 locales) et son épicentre était localisé près du village de Habash-e Olya dans le nord-ouest de l'Iran, à moins de dix kilomètres de la frontière avec la Turquie, selon l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis. Sa magnitude était de 5,7 sur l'échelle de magnitude du moment utilisée par l'USGS.

Le ministre turc de l’Intérieur, Suleyman Soylu, a fait état de neuf morts, dont quatre enfants, indiquant que n'y avait actuellement plus personne sous les décombres. Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca a précisé que 37 personnes ont été blessées, dont huit se trouvent dans un état critique.

Des images de la chaîne de télévision turque NTV ont montré des maisons en pisé effondrées dans des villages recouverts par la neige dans la province de Van (est), limitrophe de l'Iran.

Selon l'agence Anadolu, le séisme a provoqué des dégâts dans plusieurs villages de la province de Van, située près de la frontière avec l'Iran.

Début février, cette province a été frappée par deux avalanches qui ont tué 41 personnes, dix jours après un puissant séisme dans la province d'Elazig, également dans l'est de la Turquie, qui a fait aussi 41 morts.

Les secousses ont été enregistrées à 5h52 UTC à une profondeur de cinq kilomètres. Le foyer se trouvait à 141 kilomètres à l’ouest de la ville iranienne de Tabriz et à 71 kilomètres au sud-est de la ville turque d’Ozalp.

25 blessés en Iran

En Iran, le Service national des secours iraniens a fait état de 25 blessés avec des dégâts matériels limités selon les premières estimations. La secousse a touché la province de l'Azerbaïdjan-Occidental.

Mojtaba Khalédi, porte-parole du Service national des secours iraniens, a précisé à l'AFP que sept des 25 personnes blessées ont été hospitalisées.

Le tremblement de terre a également endommagé un nombre encore indéterminé de maisons d'habitation dans quatre villages proches de l'épicentre, a ajouté M. Khalédi.

Zone de forte activité sismique

Situé aux confins de plusieurs plaques tectoniques et traversé par plusieurs failles, l'Iran est une zone de forte activité sismique.

Le dernier séisme majeur remonte à novembre 2017, lorsqu'un tremblement de terre de magnitude 7,3 dans la province de Kermanshah (ouest) avait fait 620 morts.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
séisme, Turquie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook