International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
3211
S'abonner

L’épidémie de pneumonie virale Covid-19 s’étend hors de Chine, et l’Iran n’est pas épargné. Huit Iraniens sont décédés sur un total de 43 personnes infectées. Le Président de la République islamique, Hassan Rohani, estime toutefois que la menace que représente le coronavirus parti de Chine est exagérée.

Recevant dimanche 23 février le chef de la diplomatie autrichienne, Alexander Schallenberg, en visite à Téhéran, le Président iranien a comparé les sanctions américaines visant la République islamique au coronavirus provenant de Chine, rapporte le site de la présidence iranienne.

«Les sanctions des États-Unis sont comme le nouveau coronavirus, dont la peur est plus grande que ce virus lui-même ne l’est en réalité», a ainsi déclaré Hassan Rohani.

8 victimes en Iran

À l’heure actuelle, il est fait état de 43 contaminations au coronavirus en Iran, parmi lesquelles huit ont abouti au décès. Les autorités ont annoncé pour la première fois des cas le 19 février. Selon elles, le virus est arrivé de Chine via la ville sainte de Qom, lieu de pèlerinage des musulmans chiites. Selon les médecins, la plupart des personnes contaminées sont soit des habitants de cette ville située à 120 kilomètres au sud de Téhéran, soit des pèlerins.

Selon le ministre iranien de la Santé, Saïd Namaki, un habitant de Qom qui a succombé au coronavirus, était allé en Chine au moment de l’épidémie.

L’Iran a annoncé la fermeture d’écoles, centres éducatifs, universités et centres culturels dans plusieurs provinces, comme mesure pour enrayer la propagation du Covid-19. Certaines compétitions sportives s’y dérouleront en l’absence de public.

La Turquie et d'autres pays, dont le Pakistan, ont annoncé dimanche qu'ils allait fermer temporairement leurs frontières terrestres avec l'Iran et suspendre le trafic aérien avec ce pays où les cas de coronavirus se multiplient.

 

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
L’affaire Floyd illustre ce que les politiciens en France «ne veulent pas mettre en avant»
Tags:
Covid-19, Hassan Rohani, Autriche, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook