International
URL courte
0 101
S'abonner

Confirmant les informations américaines sur l’élimination de leur chef, les terroristes d’Al-Qaïda* dans la péninsule arabique ont livré le nom de son successeur, selon SITE.

Al-Qaïda* dans la péninsule arabique (Aqpa) a confirmé dimanche 23 février le décès de son chef, deux semaines après l'annonce par les États-Unis de sa mort dans une frappe de drone américaine au Yémen, rapporte l’AFP, se référant à un communiqué du centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

L'organisation djihadiste a confirmé la mort de Qassem al-Rimi, dans un discours diffusé dimanche, et a annoncé que Khaled ben Omar Batarfi était le «nouveau chef d'Aqpa*», a indiqué SITE.

Donald Trump avait annoncé le 6 février que les États-Unis avaient éliminé Qassem al-Rimi, quelques jours après la revendication par le groupe djihadiste d'une fusillade perpétrée début décembre dans la base aéronavale américaine de Pensacola en Floride.

Trois marins américains avaient été tués par un sous-lieutenant de l'armée de l'Air saoudienne dans cette attaque. Washington considère Aqpa, basé au Yémen, comme la branche la plus dangereuse du réseau djihadiste, rappelle le centre de surveillance.

«Khaled Batarfi est apparu dans de nombreuses vidéos d'Aqpa au cours des dernières années. Bien que son rôle n'ait jamais été révélé, il est apparu comme étant l'adjoint de Rimi et le porte-parole du groupe», a ajouté SITE.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
«Qu’il ferme sa gueule!»: Cohn-Bendit attaque vulgairement le professeur Raoult en plein direct – vidéo
Il dit être contaminé et tousse sur les gendarmes venus l’interpeller pour violences conjugales
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Tags:
Al-Qaïda, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook