International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (260)
4131
S'abonner

Alors que le nombre de personnes contaminées au Convid-19 a passé le cap des 150 en Italie, deux passagers fiévreux ont été repérés à bord d'un train en provenance de ce pays, ce qui a provoqué son arrêt à la frontière avec l'Autriche, rapporte la presse.

L’Autriche a interdit l’entrée sur son territoire à un train en provenance d’Italie après que des symptômes similaires à ceux du Covid-19 ont été repérés chez deux passagers, écrit ce dimanche le site Oe24 qui se réfère à des sources au sein des forces de l'ordre.

D’après ce même média, le train est à l'arrêt à Brenner, à la frontière entre les deux pays.

En effet, alors que le nombre de cas de personnes contaminées au coronavirus en Italie a dépassé les 150, de la fièvre a été signalée chez deux passagers.

Le média précise en outre que les autorités sanitaires ont confirmé l’«incident».

Toujours d'après Oe24, le ministre de l'Intérieur autrichien, Karl Nehammer, a confirmé les informations sur le train, précisant qu'il était parti de Venise à destination de Munich.

Les mesures ultérieures sont actuellement examinées conjointement avec les autorités italiennes, a-t-il encore déclaré, cité par le média.

Situation en Italie

En l'espace de quelques jours, le nombre de contaminations au coronavirus a grimpé en flèche en Italie, de trois à plus de 150 cas, et trois Italiens sont décédés. Suite à la propagation de la maladie, le carnaval de Venise ainsi que plusieurs autres manifestations ont été annulées.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (260)

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
Autriche, Italie, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook