International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
151135
S'abonner

Commentant l’origine du coronavirus, l’ambassadeur chinois en Russie, Zhang Hanhui, a déclaré que l’épidémie virale Covid-19, détectée initialement en Chine, n’avait pas été créée artificiellement. Il a noté que la version selon laquelle une chauve-souris était à l’origine de la maladie était en cours de vérification.

Lors d’une conférence de presse le 24 février à Moscou, l’ambassadeur chinois en Russie, Zhang Hanhui, a déclaré que le coronavirus n’avait pas été créé artificiellement.

«Je vais vous dire avec certitude que ce n'est pas artificiel», a souligné M.Hanhui.

L’ambassadeur a indiqué que la recherche de la source du virus se poursuivait. Il a ajouté que la version selon laquelle une chauve-souris était à son origine était en cours de vérification, sans être pour l’instant confirmée.

Foyer du coronavirus

Le nouveau coronavirus a été détecté en décembre dernier dans la province chinoise du Hubei. Dès lors, plus de 77.100 personnes ont été contaminées et 2.592 ont été tuées par ce virus en Chine (hors Hong Kong et Macao), selon les dernières données des autorités sanitaires chinoises.

La source exacte du nouveau coronavirus n'a pas encore été confirmée. Des experts chinois estiment que le virus est apparu sur un marché de Wuhan où étaient vendus des animaux sauvages destinés à la consommation humaine.

Les scientifiques soupçonnent un mammifère et ont tour à tour suspecté les chauves-souris, les pangolins et d'autres animaux.

Pour le Sras, les scientifiques avaient identifié la chauve-souris comme animal «réservoir» et la civette comme «hôte intermédiaire» ayant permis au virus de s'adapter à l'Homme.

Des civettes figuraient parmi les dizaines d'espèces mises en vente par l'un des marchands de Wuhan, selon une liste de prix qui a circulé sur Internet en Chine. Y figuraient également des rats, des serpents, des salamandres géantes et des louveteaux vivants, précise l’AFP.

Propagation du virus hors de Chine

Plus de 1.500 cas de contamination et une trentaine de décès ont été recensés hors de Chine continentale dans près de 30 pays et territoires. Le coronavirus se propage déjà en Europe et au Moyen-Orient où de nouveaux foyers sont apparus le 24 février en Afghanistan, au Koweït et dans le royaume de Bahreïn.

En Iran, le virus a déjà fait 12 morts et infecté 47 personnes. La Direction générale de l'aviation civile koweïtienne a suspendu samedi 22 février les vols entre le Koweït et la République islamique. Le Koweït a également fermé ses ports aux navires en provenance d'Iran.

Plus de 200 cas de coronavirus et cinq décès ont été confirmés en Italie. Ce pays est le plus touché en Europe. Toutes les victimes sont des personnes âgées et au moins deux d'entre elles présentaient déjà de graves problèmes de santé.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
Covid-19, en continu: la France n’est pas «encore au pic épidémique», prévient Véran
Quand La Poste cachait un immense stock de masques en période de pandémie
Tags:
création, ambassadeur, Italie, Covid-19, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook