International
URL courte
12155
S'abonner

Des radicaux ont bloqué l'approvisionnement en eau potable des villes d'Hassaké et de Tall Tamer dans le nord-est de la Syrie, rapporte l’agence d’État syrienne Sana.

La ville d'Hassaké, chef-lieu du gouvernorat portant le même nom et comptant plus d’un million et demi d’habitants, essentiellement Kurdes et Arabes, et Tall Tamer, autre grande ville dans le nord-est de la Syrie, sont privées d’eau potable par des groupes terroristes, annonce l’agence Sana.

«Des groupes terroristes, soutenus par la Turquie, ont bloqué l'approvisionnement en eau potable des villes d'Hassaké et de Tall Tamer», relate l’agence.

Le conflit armé en Syrie se poursuit depuis 2011. Fin 2017, la victoire sur Daech* a été annoncée en Syrie et en Irak. Des nettoyages des terroristes se poursuivent toutefois dans certaines régions de ces pays. En ce qui concerne la Syrie, le règlement politique, le redressement de l’économie et le rapatriement des réfugiés sont au premier plan.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
eau, Daech, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook