International
URL courte
4131
S'abonner

Les députés écossais ont approuvé un projet de loi prévoyant la distribution gratuite de tampons et serviettes hygiéniques dans les pharmacies, clubs de jeunesse et centres locaux.

C’est une première mondiale: le parlement autonome d’Écosse a adopté une proposition de loi sur la gratuité des protections périodiques pour toutes les femmes, rapporte l’agence Reuters.

Voté presque à l’unanimité, le projet de loi prévoit que des tampons et des serviettes hygiéniques soient distribués gratuitement dans des lieux dédiés comme les pharmacies, les clubs de jeunesse ou les centres locaux.

Le coût annuel de la mesure est évalué à environ 28 millions d’euros. Pour la députée Monica Lennon, à l’origine de cette proposition, l’adoption de son texte «envoie le signal tangible du sérieux avec lequel notre parlement prend en compte les questions de genre».

En 2018, l’Écosse était déjà devenue la première nation à distribuer gratuitement des protections périodiques à l’école et à l’université.

La France dans le même sillage

En 2020, le gouvernement français a lancé à titre expérimental la distribution de protections périodiques gratuites à des femmes en situation de précarité. Selon les calculs officiels, les protections hygiéniques représentent jusqu’à 5% du budget des femmes les plus précaires en France.

Cette expérimentation, qui prévoit la mise en place de distributeurs de tampons et serviettes dans les lieux publics, atteint un million d’euros, affirme le gouvernement.

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Tags:
femmes, produits hygiéniques, distribution, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook