International
URL courte
171423
S'abonner

La police a été dépêchée vers la brasserie Molson à Milwaukee, dans l'État du Wisconsin, pour enquêter sur une «horrible fusillade» où ont trouvé la mort plusieurs personnes, a confirmé le maire.

Au moins sept personnes ont été tuées dans une fusillade dans la brasserie Molson Coors à Milwaukee, dans l'État du Wisconsin, rapporte Milwaukee Journal Sentinel. La police a annoncé avoir déployé une équipe pour enquêter sur un «grave incident» dans le campus de l'établissement et a recommandé d'éviter la zone.

Selon les informations des médias locaux, le suspect compte parmi les victimes, bien qu'il n'y ait pas de confirmation officielle. Les pompiers de la ville ont pu confirmer que l'attaquant avait touché plusieurs personnes par balles.

Par la suite, le maire Tom Barrett a déploré «de multiples victimes» dans une «horrible fusillade».

Celle-ci s'est passée au siège local de la société Molson Coors. L'entreprise est en pleine restructuration et le tireur, qui avait été licencié mercredi 27 février, portait une combinaison de travail de la société, a précisé Fox 6.

Le périmètre a été bouclé. L'administration de la brasserie de bière a ordonné à ses employés encore dans l'enceinte de l'établissement de trouver un endroit sécurisé pour se réfugier.

Le Bureau fédéral d’enquête (FBI) et le Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et explosifs sont également intervenus.

«La garderie a été placée en état de confinement à 14h20. Nous n'avons rien entendu mais nous voyons deux véhicules de police par la fenêtre», a déclaré à l'AFP Bre Townsend, une éducatrice d'un établissement accueillant des enfants près de la brasserie.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
fusillade, Milwaukee, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook