International
URL courte
2714934
S'abonner

Elon Musk, lors d’une conférence sur l’Armée de l’air américaine, a affirmé que «l’ère des avions de chasse était révolue» et que l’avenir de l’aviation résidait dans les drones. Il a ajouté plus tard dans un tweet qu’un chasseur F-35 «n’aurait aucune chance» contre un aéronef sans pilote.

Lors d’un symposium en Floride consacré à l’US Air Force, vendredi 28 février, un lieutenant-général a demandé au fondateur de SpaceX, Elon Musk, ce qu’il pensait de l’avenir du combat aérien. L’inventeur a répondu que «l’ère des avions de chasse était révolue» et qu’il fallait désormais davantage se concentrer sur les drones, a relaté Defense News.

Le président de Tesla a également indiqué qu’il faudrait un compétiteur au F-35, déplorant que cet appareil ait été l’unique option de cinquième génération pour l’Armée de l’air américaine. Son discours n’a pas trouvé d’opposition dans l’assemblée.

Après la conférence, Elon Musk a commenté sur Twitter la publication d’une journaliste américaine qui reprenait sa citation. Il a développé son propos, affirmant que le compétiteur de l’appareil conçu par Lockheed Martin devrait être un drone de combat, contrôlé à distance par un humain, contre lequel «le F-35 n’aurait aucune chance».

Les défaillances du F-35

Le programme américain F-35 Lightning est le plus coûteux de l’Histoire, dépassant les 1.500 milliards de dollars. C’est également l’avion le plus cher: 1,4 milliard de dollars l’unité, avec un coût d’exploitation de 44.000 dollars par heure de vol. Le projet est développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin, lequel promettait l’appareil le plus performant du monde jusqu’au milieu du XXIe siècle, censé équipé les trois composantes de l’armée américaine: l’US Air Force, l’US Navy et l’US Marine Corps.

Cependant, de nombreux problèmes de conception ont rendu le F-35 peu fiable et peu disponible. En 2018, 300 appareils avaient été livrés, mais aucun d’entre eux ne s’est révélé apte au combat à cause de défaillances techniques. En juin 2019, le site Business Insider a classé le F-35 Lightning à la tête des pires projets d’armements de l’armée américaine.

Lire aussi:

Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
drone, US Air Force, Forces armées des Etats-Unis, F-35 Lightning II, Elon Musk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook