International
URL courte
312153
S'abonner

La décision du conseil de sécurité turc présidé par Recep Tayyip Erdogan d’«ouvrir les portes» de l’Europe a provoqué une ruée vers la frontière grecque de milliers de migrants. Un correspondant de Sputnik sur place a filmé des affrontements entre des réfugiés et les garde-frontières grecs.

Des milliers de personnes voulant se rendre en Europe ont afflué vers la frontière grecque au lendemain de la décision prise par le conseil de sécurité turc de ne plus retenir les migrants.

© Sputnik . Burcu Okutan
Des migrants bloqués dans la zone tampon au point de contrôle Pazarkule à la frontière gréco-turque

Un correspondant de Sputnik se trouve à Pazarkule, à la frontière gréco-turque, à l’un des épicentres des échauffourées entre la police grecque et les réfugiés cherchant à entrer dans l’Union européenne.

Sur la vidéo, les policiers grecs parviennent à les repousser avec des grenades lacrymogènes.

En réponse, les réfugiés lancent des pierres et allument des feux.

Une décision prise suite à la mort de soldats turcs à Idlib

La décision de ne plus retenir les migrants souhaitant gagner l’Europe a été prise lors d'un conseil de sécurité extraordinaire présidé par Recep Tayyip Erdogan dans la nuit du 27 au 28 février suite à la mort d’au moins 33 soldats turcs dans le gouvernorat syrien d'Idlib lors de frappes aériennes du gouvernement syrien.

Lire aussi:

Les autorités ont «menti» sur l’inutilité des masques pour «une bonne cause», estime une journaliste
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
migrants, frontière, Grèce, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook