International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
1410812
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a démenti qu’un Su-24 russe ait été abattu dans l’espace aérien au-dessus de la zone de désescalade d’Idlib.

La Défense russe a qualifié de fausses les informations selon lesquelles un avion Su-24 russe aurait été prétenduement abattu à Idlib.

«Les informations faisant référence à des sources sur Internet, selon lesquelles un avion russe Su-24 a été prétendument abattu par des systèmes portatifs de défense aérienne dans l'espace aérien au-dessus de la zone de désescalade d'Idlib sont des fakes», a indiqué le ministère russe dans un communiqué.

Il a été précisé que les avions des Forces aérospatiales russes suivaient actuellement leur régime ordinaire en Syrie.

L'opération Spring Shield menée par la Turquie

Le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar, a par ailleurs annoncé le 1er mars que «l'opération Spring Shield», lancée après la mort de soldats turcs à Idlib le 27 février, se poursuivait avec succès dans cette région. Il a signalé la «neutralisation» d'un drone, de huit hélicoptères, de 103 chars, de 72 obusiers, de trois systèmes de défense aérienne et de 2.212 militaires du «régime [syrien]». Ces propos ont été diffusés par la chaîne de télévision NTV. D’après Hulusi Akar, l'objectif de l'opération «n'est pas la confrontation avec la Russie».

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
«Je ne me prends pas pour un prophète»: Didier Raoult défend à nouveau l'hydroxychloroquine
Tags:
Idlib, Syrie, Su-24, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook