International
URL courte
6014107
S'abonner

Accompagné de plusieurs croiseurs lance-missiles, l’USS Dwight D.Eisenhower, porte-avions à propulsion nucléaire de classe Nimitz, est entré samedi 29 février en mer Méditerranée, sur fond de montée des tensions à Idlib, en Syrie. Un sénateur russe a commenté cette démarche des États-Unis qui affirment vouloir assurer la sécurité maritime.

Le porte-avions américain USS Dwight D.Eisenhower qui est entré en mer Méditerranée et navigue en direction de la Syrie est un signe de «soutien à la Turquie», a estimé le sénateur russe Alexeï Pouchkov sur son compte Twitter.

Il a par ailleurs rappelé que l’ancien ambassadeur des États-Unis à Moscou Jon Huntsman avait qualifié ce porte-avions de «cent mille tonnes de diplomatie».

«Nous ne connaissons que trop cette "diplomatie"», a indiqué M.Pouchkov.

Et d’ajouter que cette diplomatie ne se répercuterait aucunement sur la position de la Russie concernant la Syrie.

Selon le site Web Marine Traffic, qui permet de suivre en direct le trafic maritime à travers le monde, un groupe aéronaval de la Marine des États-Unis, dirigé par le porte-avions USS Dwight D.Eisenhower (CVN-69), est entré le 29 février en mer Méditerranée par le détroit de Gibraltar. L’US Navy indique sur son site Internet que cette escadre remplit une mission afin d’assurer la sécurité maritime dans les eaux internationales.

Escalade des tensions à Idlib

Le 27 février, des combattants du groupe Hayat Tahrir al-Cham* (anciennement connu sous le nom de Front al-Nosra*) ont lancé une attaque contre les positions des forces gouvernementales syriennes. Ces dernières ont riposté, tuant 33 soldats turcs qui se trouvaient parmi les terroristes.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
Tags:
porte-avions, marine US, Syrie, Idlib, Méditerranée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook