International
URL courte
198
S'abonner

Au moins 30 personnes ont été prises en otages dans un centre commercial à Manille, aux Philippines, par un homme armé qui a tiré plusieurs fois, blessant une personne, indique la presse locale. Une intervention policière a été lancée. Au bout de neuf heures, tous les otages ont été libérés, déclare CNN Philippines.

Après que des coups de feu ont retenti ce 2 mars à l’intérieur d’un centre commercial situé près de la capitale philippine, Manille, la police a encerclé le bâtiment, indique Associated Press.

Les forces de l’ordre sont entrées dans le centre commercial V-Mall à San Juan, a fait savoir l’agence d’information. 

© Ruptly .
Une trentaine d'otages retenus dans un centre commercial aux Philippines

Au moins 30 personnes sont prises en otages par la personne armée, indique la presse locale.

​Le forcené est un agent de sécurité détenant une trentaine de personnes dans un bureau administratif et ayant tiré sur au moins une personne, a déclaré le maire d’un district de Manille, cité par Associated Press. Selon le maire Francis Zamora, la victime de tirs a été transportée d’urgence à l’hôpital. 

​​​Cependant, le nombre d’otages ne dépasse pas les 20 personnes, selon Christopher Jan Lagunilla, porte-parole de la police, cité par les médias locaux. Plus d'une douzaine de commandos des forces spéciales, armés de fusils d’assaut, sont entrés dans le centre commercial. Des policiers sont déployés à l'extérieur, ainsi que des ambulances.

Après avoir passé neuf heures en otages, toutes les personnes ont été libérées, indique CNN Philippines.

Lire aussi:

Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Un homme condamné après avoir refusé de serrer la main d’une préfète
Le président de l’UFC accuse McGregor d’avoir fait «l’une des choses les plus sales», l’Irlandais rétorque
Tags:
police, coups de feu, Manille, otage, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook