International
URL courte
24862
S'abonner

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a revendiqué mardi «la plus grande victoire de sa vie» à des élections législatives qui le placent en position de force pour former le prochain gouvernement et affronter la justice qui l'accuse de corruption.

Netanyahou, inculpé pour corruption dans une série d'affaires, s'est félicité mardi de la «plus grande victoire de sa vie», «contre toute attente», aux élections législatives de lundi qui étaient cruciales à sa survie politique.

«Je me souviens de notre première victoire en 1996, mais ce soir c'est une victoire encore plus grande car contre toute attente», a déclaré le Premier ministre, se réjouissant d'avoir déjoué les pronostics de ceux qui avaient «prédit la fin de l'ère Netanyahou» en Israël.

Benyamin Netanyahou, 70 ans, avait été élu pour la première fois à la tête du gouvernement israélien en 1996 avant de perdre le pouvoir trois ans plus tard. Il est revenu aux affaires en 2009 et a dirigé depuis, et sans interruption, le gouvernement pour devenir le plus pérenne des Premiers ministres de l'Histoire de l'État hébreu, indique l'AFP.

«Il s'agit de la plus importante victoire de ma vie», a déclaré M. Netanyahou devant ses partisans réunis à Tel-Aviv, au terme de ses troisièmes élections en moins d'un an en Israël après deux scrutins n'ayant pas réussi à le départager de son rival Benny Gantz.

«Il est temps de cesser d'aller voter et de former un gouvernement (...) Je serai le Premier ministre de tous les citoyens israéliens, il est temps de s'unir», a ajouté le Premier ministre, dont le procès pour corruption, malversation et abus de confiance doit s'ouvrir dans deux semaines à Jérusalem.

Le Likoud crédité d’au moins 36 sièges

Les sondages à la sortie des urnes des chaînes israéliennes créditent le Likoud de Benyamin Netanyahou de 36 ou 37 sièges, contre de 32 à 34 sièges pour la formation centriste Bleu Blanc de son rival Benny Gantz.

Avec ses alliés de la droite radicale et des partis juifs ultra-orthodoxes, le Likoud pourrait compter sur un total de 59 sièges, à deux députés près de la majorité parlementaire, selon les derniers sondages à la sortie des urnes.

«Je partage votre sentiment de déception et de douleur. Nous nous attendions à un autre résultat», a déclaré à ses partisans M. Gantz.

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Rachida Dati se confie sur son mariage «forcé» avec «un Algérien»
Tags:
Likoud, élections législatives, Benjamin Netanyahu, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook