International
URL courte
La Turquie ouvre ses frontières aux migrants vers l'UE (20)
707612
S'abonner

Une vidéo qui circule sur Internet montre des gardes-côtes grecs tentant de repousser un canot de migrants. Une séquence au cœur de la «bataille d’images» que se livrent Ankara et Athènes, selon Ouest-France.

Une vidéo non-datée et d’origine inconnue circule sur Internet, on y voit des gardes-côtes grecs tenter de repousser un canot de clandestins. La scène semble être filmée depuis le pont d’un bateau. Sur les images, on voit un navire de gardes-côtes grecs passer à proximité d’un canot pneumatique contenant plusieurs migrants. Les gardes-côtes semblent vouloir repousser les migrants à l’aide d’une perche. On peut également voir et entendre des tirs de sommation.

Une bataille d’images entre la Turquie et la Grèce:

Cette nouvelle polémique vient alimenter la «bataille d’images» que se livrent Ankara et Athènes, depuis la décision de Recep Tayyip Erdogan d’ouvrir les frontières de son pays avec l’Europe aux flux de migrants syriens, précise le quotidien Ouest-France qui s’est penché sur l’histoire de cette vidéo. La vidéo a été diffusée par les autorités turques, selon Le Parisien

«Les gardes-côtes grecs ont effectué des manœuvres visant à couler le bateau en route pour la Grèce transportant des migrants en situation irrégulière. Ils ont ensuite ouvert le feu. Plus tard, les migrants dans le bateau ont été touchés par des gaffes utilisées pour les manœuvres», ont déclaré les gardes-côtes turcs dans un communiqué.

Les gardes-côtes grecs n’ont pas réagi officiellement à cet événement, informe Ouest-France. Mais ils ont posté une vidéo d’un bateau de patrouille turc escortant un autre canot pneumatique, soupçonné d’avoir chaviré au large des côtes de l’île de Lesbos.

Sur son compte Twitter, le porte-parole du gouvernement grec, Stelios Petsas,a appelé«à faire preuve de prudence lors de la publication d'informations qui favorisent la propagande turque». Il assurait par ailleurs qu’«aucun coup de feu n’avait été tiré par les forces de l’ordre grecques contre le moindre individu qui tentait d’entrer en Grèce illégalement».

Réactions sur les réseaux sociaux

Suite à la diffusion de cette vidéo, plusieurs personnalités ont réagi sur les réseaux sociaux. À l’instar de Raphaël Glucksmann, l’eurodéputé de Place publique qui a exprimé son indignation.

De même Hassen Hammou, ancien candidat à la primaire du parti Les Républicains, a tenu à faire entendre sa voix.

Dossier:
La Turquie ouvre ses frontières aux migrants vers l'UE (20)

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Tags:
garde-côtes, gardes-frontières, Grèce, Turquie, Recep Tayyip Erdogan, migrants
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook