International
URL courte
12485
S'abonner

Le cessez-le-feu qui est entré en vigueur le 6 mars à Idlib a été violé une vingtaine de fois par des groupes armés illégaux, a fait savoir le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les radicaux ont violé à plusieurs reprises le cessez-le-feu récemment instauré en Syrie, a déclaré aux journalistes le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit, Oleg Jouravliov.

«Au cours des dernières 24 heures, nous avons relevé 19 violations du cessez-le-feu par les groupes armés illégaux», a-t-il indiqué.

Le cessez-le-feu a été instauré à Idlib le 6 mars à partir de 00h01 heure de Moscou. L’accord le concernant avait été passé lors de négociations, le 5 mars au Kremlin, entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan.

Cessez-le-feu et couloir de sécurité

Les Présidents russe et turc ont concerté un document conjoint sur la situation en Syrie.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan réunis à Moscou le 5 mars 2020
© Sputnik . Sergueï Guneïev
Outre le cessez-le-feu à Idlib, il prévoit la mise en place d’un couloir de sécurité autour de la route qui relie Alep au gouvernorat côtier de Lattaquié (M4), dans le nord de la Syrie, ainsi que l’envoi sur le terrain de forces supplémentaires turques sur concertation avec la Russie.

Recep Tayyip Erdogan a exprimé le souhait de développer la coopération avec Moscou sur la base du respect mutuel et a invité Vladimir Poutine en Turquie à l’occasion du centenaire de l’établissement des relations diplomatiques bilatérales.

Lire aussi:

Un prêtre orthodoxe blessé par balles à Lyon, selon Lyon Mag - vidéos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Tags:
cessez-le-feu, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook