International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
537820
S'abonner

Le Président turc a déclaré qu’Ankara passerait à des opérations unilatérales à Idlib si la Russie ne respectait pas «ses engagement concernant la Syrie» et a fait savoir que son pays avait perdu au moins 59 militaires dans la région au cours du mois passé.

La Turquie a perdu au moins 59 militaires à Idlib, en Syrie, au cours du mois passé, a annoncé ce dimanche 8 mars Recep Tayyip Erdogan.

Il a également indiqué qu’Ankara passerait à des opérations unilatérales dans le gouvernorat d’Idlib si l’entente avec la Russie n’était pas respectée.

«La Turquie se réserve le droit de nettoyer cet endroit à sa manière si les promesses qui nous ont été données sur le secteur de l’opération Bouclier du Printemps [à Idlib, ndlr] ne sont pas respectées. Nous avons établi une entente [avec la Russie, ndlr] pour régler la crise à Idlib sans autre effusion de sang. Dans le cas contraire, nous continuerons dans la voie que nous nous sommes tracée», a-t-il déclaré à Istanbul.

Les négociations entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, qui ont duré plus de six heures le 5 mars à Moscou, ont permis de déboucher sur un accord.

L'entente 

Le document instaure notamment un cessez-le-feu à Idlib à partir du 6 mars.

En outre, il prévoit la création d’un couloir de sécurité autour de la route qui relie Alep au gouvernorat côtier de Lattaquié (M4), dans le nord de la Syrie, ainsi que la présence sur le terrain de forces turques supplémentaires sur concertation avec la Russie.

Le Président turc s’est dit prêt à développer la collaboration avec Moscou sur la base du respect mutuel et a invité Vladimir Poutine à se rendre en Turquie à l’occasion du centième anniversaire des relations diplomatiques bilatérales.

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
Russie, Recep Tayyip Erdogan, Idlib, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook