International
URL courte
1610
S'abonner

Le Premier ministre soudanais a échappé à un attentat survenu dans la capitale de Khartoum, a annoncé ce 9 mars son chef de cabinet. Selon la télévision d'État, le chef du gouvernement a été escorté dans un endroit sécurisé.

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a échappé lundi 9 mars à un attentat à la bombe dans la capitale soudanaise Khartoum, ont annoncé son chef de cabinet et des médias d'État.

«Une explosion s'est produite au passage de la voiture du Premier ministre Abdallah Hamdok mais grâce à dieu personne n'a été touché», a écrit son chef de cabinet, Ali Bakhit, sur son compte Facebook.

Un responsable du Conseil des ministres a confirmé à l'AFP que «M. Hamdok a échappé à un attentat».

«Le Premier ministre a été visé par une tentative d'assassinat mais il se porte bien et a été transporté dans un lieu sûr», a ensuite annoncé la télévision d'État.

Radio Om Dormane, une station d'État, a indiqué que le convoi du Premier ministre avait été visé par des tirs d'armes automatiques au moment de l'explosion, ajoutant que M. «Hamdok a été transporté dans un hôpital».

​Le lieu de l'explosion survenue à Kober, un quartier du nord-est de Khartoum, a été bouclé par les forces de l'ordre. 

Les images de deux véhicules endommagés par l'explosion ont été diffusées par la télévision d'État.

Lire aussi:

«Ce n’est pas à l’Azerbaïdjan de faire la loi en France!»: une maire menacée pendant des années par Bakou
Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe
La maire d’Aix-en-Provence invite Véran à «la fermer» après l’annonce de nouvelles mesures visant sa ville
Tags:
Khartoum, attentat, premier ministre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook