International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
7121
S'abonner

Alors que l'épidémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager à travers le monde, diverses idées circulent quant aux moyens efficaces de traiter cette maladie. L'OMS a décidé d’éclaircir la situation en réfutant notamment le recours à l'ail, à la cocaïne, à l'urine d’enfant et au sèche-mains.

L'ail, la cocaïne, l'urine d’enfant et le sèche-mains n’aident pas à se protéger contre le coronavirus, indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur son site officiel.

L'OMS a expliqué avec pédagogie pourquoi ces moyens sont inutiles dans la lutte contre l'infection virale. Par exemple, l'urine d’enfant ne tue pas les virus ni les bactéries, rappelle notamment le site officiel. Des experts conseillent de ne pas se laver les mains avec, mais d'utiliser un produit hydroalcoolique ou de l'eau et du savon.

La cocaïne ne contribuera pas à protéger contre le nouveau coronavirus et peut être dangereuse pour la santé. La cocaïne est un stimulant addictif. Son utilisation provoque des effets secondaires dangereux et est nocive pour la santé, indique l'OMS en réfutant l'utilité de cette substance interdite.

L’ail et le sèche-mains aussi mis en cause

L'ail est particulièrement bon pour la santé. Il possède certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, il n'y a aucune preuve que l'ail puisse aider à prévenir le nouveau coronavirus.

Les sèche-mains ne contribueront pas non plus à la prévention du Covid-19. Il est recommandé de sécher soigneusement ses mains propres à l’aide de serviettes en papier ou d’un séchoir à air chaud.

Transmis par les piqûres de moustiques?

Le nouveau coronavirus ne peut pas être transmis par les piqûres de moustiques. Le nouveau coronavirus est un virus respiratoire qui se propage essentiellement par l'intermédiaire des gouttelettes émises lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue, ou par l'intermédiaire des gouttelettes de salive ou de sécrétions nasales. Une infection pourrait également se déclarer si une personne se touche les yeux, la bouche, ou le nez après avoir été en contact avec une surface contaminée, indique le rapport.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Trump en contact avec Poutine le jour de l’assaut du Capitole? Le Kremlin répond à Hillary Clinton
Tags:
coronavirus SARS-CoV-2, maladies, OMS, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook