International
URL courte
317025
S'abonner

Invité par Vladimir Poutine à Moscou pour fêter le 75e anniversaire de la Victoire, Donald Trump ne viendra pas assister au défilé. Selon le porte-parole du Kremlin, les autorités russes ne savent pas encore qui représentera les États-Unis lors de ces prochaines célébrations.

La visite de Donald Trump à Moscou à l’occasion de l’anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie n’aura pas lieu, a annoncé ce 10 mars le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, en précisant que le Kremlin avait obtenu cette information de Washington par la voie diplomatique.

«Par la voie diplomatique, nous avons reçu des informations selon lesquelles le Président [américain] ne viendrait pas», a déclaré Dmitri Peskov.

Il a également ajouté que les autorités russes ne savaient pas encore qui représenterait les États-Unis lors ce 9 mai.

«Un bon geste»

Vladimir Poutine avait invité Donald Trump à assister au défilé de la Victoire le 9 mai 2020 dans la capitale russe, alors que les deux chefs d’État se trouvaient à Osaka lors du sommet du G20 en juin dernier. M.Trump avait déclaré qu’il se rendrait à Moscou s’il était en mesure de le faire.

En novembre, le Président russe avait également précisé qu’«une visite du chef d’État d’un pays qui a beaucoup contribué à la lutte contre le nazisme serait un bon geste».

De nombreuses personnalités politiques invitées

Emmanuel Macron a lui aussi reçu l’invitation de Vladimir Poutine pour assister au défilé de la Victoire en 2020, laquelle a été «acceptée avec reconnaissance», selon le Kremlin. La ministre française des Armées Florence Parly est également conviée à l'événement.

Parmi les autres dirigeants, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le leader nord-coréen Kim Jong-un, ainsi que les Présidents ukrainien et biélorusse Volodymyr Zelensky et Alexandre Loukachenko ont été également invités à prendre part aux célébrations du 75e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi:

«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Moscou explique la condition sine qua non de son recours à l’arme nucléaire
Tags:
Jour de la Victoire, place Rouge de Moscou, défilé, Vladimir Poutine, Donald Trump, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook