International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
396513
S'abonner

Le délai médian entre l’exposition au coronavirus et l’apparition des premiers symptômes a été précisé par une étude américaine. Une période de confinement appropriée limiterait drastiquement les risques d’infection.

Une étude américaine, publiée dans la revue spécialisée Annals of Internal Medicine ,révèle la période d’incubation du coronavirus, c’est-à-dire le délai entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.

Alors qu’une précédente étude de chercheurs chinois l’estimait à 3 jours, la durée médiane d’incubation serait en vérité de 5,1 jours, selon ces nouveaux travaux. Les recherches ont été effectuées à partir de 181 cas, identifiés en Chine et à travers le monde. La plupart des cas «avait des antécédents récents connus de voyage ou de résidence à Wuhan; d'autres avaient des preuves de contact avec des voyageurs du Hubei ou des personnes infectées», précise l’étude.

Symptômes sous 11 jours et demi dans 97.5% des cas

Selon l’étude américaine, 97.5% des cas développent des symptômes liés au virus au plus tard 11,5 jours après la contamination. De très rares cas (1.01%) finissent par présenter des symptômes après 14 jours, ce qui correspond à la période de confinement actuellement prescrite aux personnes infectées.

Le 22 février dernier, le gouvernement de la province du Hubei avait confirmé l’existence d’un cas extrême, dont la période d’incubation s’élevait à 27 jours. Le cas de ce Chinois de 70 ans, qui avait été contaminé par sa sœur, avait alors intrigué les scientifiques, rapporte Le Parisien.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
Tags:
Wuhan, Chine, médecine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook