International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
341740
S'abonner

La chancelière allemande a donné son pronostic au Parlement mardi 10 mars quant à la propagation du coronavirus dans son pays, annonçant que 60% à 70% de la population pourraient le contracter, selon le Bild.

Au vu de la propagation rapide du coronavirus dans le monde, Angela Merkel a déclaré qu’entre 60% et 70% des Allemands seront infectés, relate le tabloïde allemand Bild. Une telle déclaration aurait été faite lors d’une réunion parlementaire mardi 10 mars.

La chancelière aurait également indiqué que «nous sommes confrontés à un défi que nous n’avons pas eu auparavant. Cela dépend vraiment de nous maintenant».

Le journal a indiqué que lorsque Mme Merkel a présenté ses statistiques, la salle a fait silence.

Angela Merkel, qui a été informée à plusieurs reprises ces derniers jours par le ministre de la Santé, Jens Spahn, a ajouté qu’encore plus d'événements et de grands rassemblements pourraient être annulés pour ralentir la propagation du virus. En outre, le report des travaux parlementaires est possible.

Selon Bild, elle n'a pas appelé à des mesures rapides et strictes mais a exposé les possibilités auxquelles la nation faisait face.

Propagation du virus en Allemagne

Le coronavirus, détecté en décembre dernier en Chine, s'est rapidement répandu dans toute l'Europe. L'Italie, le pays le plus touché en dehors de la Chine, compte plus de 10.000 personnes infectées et 631 décédées.

L'Allemagne a plus de 1.500 cas de contamination par le Covid-19 et deux décès ont été confirmés. La France compte quant à elle près de 1.800 malades, et 33 décès.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
Angela Merkel, Covid-19, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook