International
URL courte
2412610
S'abonner

La base irakienne Al-Taji, où sont déployées des troupes américaines, a été la cible de plus de 15 roquettes ce mercredi 11 mars, indique la coalition internationale précisant les informations de l'armée irakienne qui évoquait plus tôt le nombre de 10 roquettes Katioucha.

Abritant des soldats américains, la base Al-Taji près de Bagdad a été visée ce mercredi 11 mars par «plus de 15 petites roquettes», a indiqué un porte-parole de la coalition internationale.

Plus tôt dans la journée, le commandement militaire irakien a indiqué qu’une dizaine de roquettes Katioucha s’étaient abattues sur la base sans faire ni victime ni dégât.

Il s’agit de la 22e attaque de ce genre contre des intérêts américains en Irak. Bien qu’aucune de ces attaques n’ait été revendiquée, Washington en accuse les factions armées pro-Iran.

Des clichés d'un lance-roquettes publiés

Une vidéo prétendument filmée au moment du pilonnage a été par la suite publiée sur Twitter.

​Des photos montrant un camion équipé d’un lance-roquettes artisanal impliqué dans l’attaque ont également été mises en ligne.

Les États-Unis prêts à déployer de la DCA en Irak

Mardi 10 mars, le chef du Commandement central des États-Unis (CENTCOM), Kenneth McKenzie, a annoncé que le Pentagone avait commencé à acheminer des systèmes de défense aérienne ainsi que des systèmes de défense antimissile balistique en Irak afin de protéger les Américains présents dans le pays.

Fin janvier, le Pentagone avait également déclaré attendre le feu vert des autorités irakiennes pour déployer des systèmes antimissiles Patriot sur les bases utilisées par l'armée américaine en Irak.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
États-Unis, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook