International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
242348
S'abonner

Le président de l’Institut allemand Robert Koch, Lothar Wheeler, a déclaré que la pandémie du Covid-19 pourrait durer deux ans, en précisant que le virus se propagerait par vagues.

La pandémie du coronavirus pourrait durer deux ans, le virus se propagera par vagues, a déclaré le président de l'Institut Robert Koch, Lothar Wheeler, lors d’une conférence de presse mardi 17 mars.

«La pandémie se développe par vagues. C'est ce que nous savons avec certitude. Mais à quelle vitesse vont ces vagues? Et quand cette pandémie infectera-t-elle 60 à 70% de la population mondiale? Cela peut durer des années. Nous partons sur deux ans», a-t-il indiqué.

M.Wheeler a ajouté que l’apparition d’un vaccin ou de toute «intervention» au cours de la pandémie était bénéfique.

«Le plus tôt le vaccin apparaîtra, le plus tôt il sera possible de limiter cette pandémie, a-t-il précisé. Mais même quand il y aura un vaccin, cela ne signifie pas que tout le monde sera vacciné, ce sera lié à la quantité de vaccin».

Pour l’instant, selon les dernières données de l’Institut, qui entre dans la structure du ministère de la Santé et évalue la situation épidémiologique en Allemagne, 6.012 cas de contamination par le coronavirus et 13 décès ont été comptabilisés. Cependant, les données de l’Université Johns-Hopkins indiquent un plus grand nombre de victimes avec plus de 7.000 personnes contaminées par le coronavirus, tandis que 17 sont décédées, en Allemagne.

Un virus pandémique

Le 11 mars, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré que la propagation du Covid-19 dans le monde avait un caractère pandémique.

Depuis sa détection en décembre dernier en Chine, le virus a déjà touché plus de 180.000 personnes et en a tué plus de 7.000 dans le monde, selon le dernier bilan.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Après plus de 13.000 nouvelles contaminations enregistrées la veille, une nette décrue en France
L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
université, chercheurs, pandémie, Covid-19, virus, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook