International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
4125
S'abonner

Il n'est pas possible que le virus contamine les gens deux fois, estime une professeure de la School of Systems Biology aux États-Unis. Testées négativement après leur sortie de l'hôpital, certains malades restent cependant porteurs du virus pendant encore un peu de temps.

Jugés guéris du Covid-19, certains patients se voient de nouveau comme réinfectés. Selon Ancha Baranova, professeure à la School of Systems Biology aux États-Unis, rien de tel: cela se produit à cause de la lente évacuation du virus hors du corps, a-t-elle déclaré à Sputnik.

«Tout a commencé avec une patiente au Japon. Sortie de l’hôpital, elle a de nouveau été testée positive au coronavirus. Très probablement, le premier test était erroné, les tests ne sont pas toujours parfaits. [...] Cependant, cela ne signifie pas qu’il s’agit d’une réinfection, cela signifie qu'une personne reste infectieuse pendant une période plus longue», a-t-elle estimé.

Comme l’indique Mme Baranova, c’est pour cette raison que les patients en Chine sont désormais mis en quarantaine non pour une semaine après leur rétablissement, mais pour deux, avec trois tests devant être négatifs.

Des cas de réinfection recensés en Chine

Ce n'est pas le seul cas de réinfection. En Chine, plusieurs communiqués font état de situations similaires à celle du Japon. À Chengdu, dans la province du Sichuan, un patient autorisé à rentrer chez lui après avoir guéri du coronavirus a été testé positif pendant la quatorzaine qu'il devait observer. 

Le 24 février, la Commission nationale de la santé a annoncé que 195 cas de réinfection au coronavirus avaient été enregistrés dans la ville chinoise de Wuhan, considérée comme le berceau de l’épidémie de Covid-19.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
Tags:
épidémie, maladies, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook