International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (260)
161031
S'abonner

Le cardinal américain Raymond Burke, qui réside en Italie, a publié un communiqué en ligne dans lequel il appelle les fidèles à se rendre à la messe. Bien que le pays soit durement touché par le coronavirus, il estime que c’est une activité qui ne peut être suspendue car elle est vitale.

Samedi 21 mars, le cardinal américain Raymond Burke a affirmé que les prières et sacrements offerts lors de la messe étaient des besoins essentiels pour l’Homme, et par conséquent que les messes n’auraient pas dû être suspendues à cause de l’épidémie de coronavirus. Il vit pourtant en Italie, le pays qui compte le plus de victimes du Covid-19 dans le monde.

Dans sa lettre publiée en ligne, le cardinal a notamment rappelé l’importance de «notre relation avec Dieu», avant d’affirmer que «tout comme nous pouvons acheter de la nourriture et des médicaments, tout en veillant à ne pas propager le coronavirus, nous devons également pouvoir prier dans nos églises et chapelles».

Il estime qu’il est possible d’organiser des messes tout en respectant les mesures élémentaires pour éviter de contaminer ses proches, notamment les distances de sécurité. Il a également rappelé qu’il existe des textes spéciaux pour les messes «en temps de peste».

Diffusion des messes en ligne

Les lieux de cultes sont en effet concernés par les restrictions du gouvernement italien, afin d’éviter tout rassemblement non essentiel. Le pape François a d’ailleurs montré l’exemple en célébrant des messes en l’absence de fidèles mais diffusées en ligne. De nombreux clergés dans le monde ont été invités à trouver des alternatives pour leurs prières, par exemple via les réseaux sociaux.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (260)

Lire aussi:

Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Assassinat du Président algérien Boudiaf: «la prophétie» qui contredit la thèse officielle
Tags:
Italie, pandémie, messe, Église catholique, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook