International
URL courte
111015
S'abonner

Alors que les autorités allemandes constatent un nombre relativement faible de morts liés au Covid-19 par rapport à l’Italie et la France, le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn appelle les citoyens à se tenir prêts à toute évolution de la situation.

Même si depuis le début de l’épidémie l’Allemagne ne compte que 236 morts dus au coronavirus pour plus de 41.600 cas d’infection, bilan fortement inférieur à celui de l’Italie ou de l’Espagne, Jens Spahn a déclaré à la presse ne pas exclure que la situation puisse se dégrader dans les prochaines semaines.

«Les citoyens font face aux restrictions les plus dures pour leurs libertés civiles dans l’histoire de la République fédérale d'Allemagne. Médecins et personnels médicaux se préparent à relever le défi le plus lourd de ces 75 dernières années. Beaucoup de personnes sont infectées, beaucoup sont mortes. Mais c’est encore le calme avant la tempête. Personne ne peut dire ce qui va arriver au cours des semaines à venir», a-t-il prévenu.

Covid-19 en Allemagne

Selon le décompte de Bild, à l’heure actuelle, la maladie a ôté la vie à 236 personnes. Le nombre de cas répertoriés s’élève à 41.600. À titre de comparaison, l’Italie compte 8.165 décès liés à la maladie et 80.539 cas d’infection. La France déplore 1.331 morts et 25.233 cas.

Lire aussi:

Interpellé à 249 km/h sur l'autoroute, il explique être prêt à tout pour respecter le couvre-feu
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
France, Italie, Covid-19, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook