International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
141609
S'abonner

Alors que l’Italie a dépassé ce jeudi 26 mars les 8.000 morts dus au Covid-19, le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, a refusé de signer le document final du sommet de l’Union européenne qui s'est tenu en visioconférence et qui portait sur les mesures destinées à soutenir l'économie européenne lors de la crise sanitaire.

Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, est contre le projet préparé lors d'un sommet de l'UE en visioconférence pour trouver une réponse économique commune à l'impact de la pandémie de Covid-19, écrit l’AFP en citant des sources au sein du gouvernement italien.

«Il s'agit ici de réagir avec des instruments financiers innovants et réellement adéquats à une guerre que nous devons mener ensemble pour la gagner le plus rapidement possible», a-t-il déclaré à ses homologues, a indiqué à l’agence de presse une source de l’entourage de M.Conte.

M.Conte a donné 10 jours à ses collègues pour trouver une «solution adéquate à la situation d'urgence» que connaît l'UE. Il a également invité les dirigeants européens à créer un groupe de cinq chefs d'État ou de gouvernements de l'UE pour formuler des propositions visant à surmonter la crise actuelle.

L'Italie, pays le plus touché en Europe par le virus et dont la dette est une des plus élevées de la zone euro, attend de l'UE une plus grande solidarité financière pour éviter de plonger la zone euro dans le chaos.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Trump propose de grâcier Assange à une condition
Tags:
Covid-19, Rome
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook