International
URL courte
0 318
S'abonner

Un incendie se serait déclaré à bord de l’avion avec quatre passagers et quatre membres d’équipage qui est tombé ce dimanche 29 mars à l’aéroport international de Manille, selon le journal Manila Bulletin.

Un avion de la compagnie de vols charters philippine Lion Air avec huit personnes à bord s’est écrasé dimanche 29 mars après avoir pris feu pendant le décollage à l’aéroport international Ninoy-Aquino de Manille, aux Philippines, relate le journal Manila Bulletin.

Il n’y a aucun survivant, a indiqué l’administration de l’aéroport dont la déclaration a été reprise par le Manila Bulletin.

Il s’agirait d’un avion d'affaires biréacteur IAI 1124A Westwind II de la compagnie de vol charters Lion Air philippine et non d’un appareil de la compagnie indonésienne Lion Air, précise le site Airlive.net.

​D’après les premières informations fournies par le quotidien, l’avion effectuait un vol d’évacuation sanitaire à destination de l’aéroport Haneda de Tokyo.

​Quatre membres d’équipage, un médecin, une infirmière, un Canadien, qui serait probablement le patient, et un Américain qui l’accompagnait, se trouvaient à bord de l’appareil.

L’équipage aurait perdu le contrôle pendant le décollage

L’administration de l’aéroport citée par ABS-CBN News a d’abord reconnu qu’un incident avait eu lieu à l’aéroport Ninoy-Aquino et qu’un avion avait requis une aide d’urgence. Plus tard, elle a précisé que le crash avait fait des victimes.

​Des véhicules de pompiers et des ambulances se trouvent sur les lieux du crash, selon le Manila Bulletin. Les pompiers ont du mal à circonscrire le feu parce que l’avion avait quatre tonnes de combustible à bord, dont la fuite aurait provoqué la tragédie.

D’après d’autres médias, l’équipage a perdu le contrôle de l’avion, qui aurait transporté des équipements médicaux, pendant les procédures de décollage.

La piste 24 de l’aéroport de Manille a été provisoirement fermée.

Lire aussi:

Important incendie à l’entrepôt de l’usine Caillot de Bailleul - vidéos
Donald Trump gracie 73 personnes dont son ex-conseiller Steve Bannon
Humiliations et abus de pouvoir: Laetitia Avia visée par une enquête pour «harcèlement moral»
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Tags:
décollage, incendie, Philippines, crash d'avion, Manille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook