International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
12744
S'abonner

Les mesures prises par la police britannique afin de dissuader les curieux de s’approcher d'un site prisé semblent sortir de l’ordinaire. Il a été décidé de repeindre en noir le «lagon bleu» en Angleterre, qui était un lieu de promenades fréquentes pour les habitants.

Le lagon bleu situé à proximité de la petite ville de Derbyshire a changé de couleur après la décision de la police locale prise pour dissuader les riverains de se rendre près de ce lieu pittoresque lors du confinement. Sur Facebook, les agents ont constaté que les gens se rassemblaient près d'une carrière abandonnée remplie d'eau bleu caraïbe.

Ainsi, il a été décidé que ces rassemblements violaient la quarantaine. Pour y mettre fin, la police a déversé une substance noire dans le lagon.

«L'endroit est dangereux et ce type de rassemblement est contraire aux instructions actuelles du gouvernement britannique», a indiqué la police.

Les forces de l’ordre ont déclaré avoir utilisé un colorant noir à base d'eau spécifiquement pour rendre le lagon moins attrayant.

Surveillance et réactions mitigées

En outre, un drone a été lancé pour surveiller la zone et les gens qui affluent vers le lagon.

Les mesures ont provoqué une réaction mitigée. Certains utilisateurs des réseaux sociaux ont déclaré qu'une décision aussi stupide pourrait amener plus de gens à errer vers le lagon.

Dans le même temps, d'autres ont pointé que le lagon de Derbyshire présentait moins de risques que les violations de la quarantaine à Londres.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
Tags:
Royaume-Uni, confinement, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook