International
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
41331
S'abonner

Un jeune avocat de Rome a souffert d’une forme grave de Covid-19 et a été placé en soins intensifs seulement un jour après son diagnostic malgré son âge et sa bonne santé, relate le journal allemand Die Welt.

Personne n’est à l’abri du coronavirus comme le démontre l’histoire d’un Italien de 33 ans, qui ne souffrait d’aucune maladie respiratoire avant d’attraper le Covid-19 et de se retrouver en réanimation en moins de deux jours, a annoncé le quotidien Die Welt.

Andre Napoli, un avocat de Rome, faisait régulièrement du sport et n’était pas considéré comme faisant partie d’un groupe à risque. Trois jours après qu’il a commencé à tousser et a eu de la fièvre, il a été diagnostiqué positif au Covid-19. Le jeune homme a été mis en quarantaine chez lui, mais son état s’est brusquement aggravé le lendemain et il a été placé en réanimation. Un examen médical a révélé qu’il avait une pneumonie.

«J’ai 33 ans, je suis en bonne santé et en moins de deux jours je me suis retrouvé en réanimation», note M.Napoli cité par le journal.

Neuf jours en masque à oxygène

Il a passé neuf jours en masque à oxygène. Trois personnes sont décédées dans son couloir en deux jours.

Une semaine plus tard, il a quitté le service des soins intensifs et, quelques jours après, il a été installé dans un hôtel local qui accueille les patients en convalescence. Un médecin vient deux fois par jour et s'occupe de lui, selon Die Welt. Il ne peut toujours pas respirer correctement, la saturation en oxygène dans son sang n'est pas encore revenue à la normale.

«Je me fatigue très rapidement. Si je vais juste des toilettes au lit, je suis à bout de souffle. Mes muscles me font mal parce que je suis resté au lit pendant neuf jours sans pouvoir bouger. Ce n'était pas facile», avoue l’avocat.

Covid-19 dans le monde

La pandémie de Covid-19, dont les premiers cas ont été enregistrés dans la ville chinoise de Wuhan en décembre 2019, a déjà touché 177 pays.

Selon l'OMS, au moins 715.660 personnes ont été infectées dans le monde dont 97.689 en Italie. Près de 33.580 personnes sont décédées au 30 mars.

 

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

Donald Trump gracie 73 personnes dont son ex-conseiller Steve Bannon
Humiliations et abus de pouvoir: Laetitia Avia visée par une enquête pour «harcèlement moral»
Important incendie à l’entrepôt de l’usine Caillot de Bailleul - vidéos
Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
Tags:
jeunes, Italie, coronavirus SARS-CoV-2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook