International
URL courte
3153
S'abonner

En l’absence de touristes, des milliers de méduses roses ont envahi les eaux aux abords de la plage de Corong Corong, sur l’île de Palawan, aux Philippines.

La nature ne supporte pas le vide c’est pourquoi des milliers de méduses roses ont été aperçues près de la plage de Corong Corong sur l’île philippine de Palawan, indique l'association Philippine Jellyfish Stings Project.

Les eaux de cette plage sont habituellement remplies de bateaux de touristes et de vacanciers faisant du kayak et de la plongée. Mais elle est désormais désertée en raison du confinement lié à l’épidémie de coronavirus.

Des pêcheurs locaux, dont beaucoup n’avaient jamais rien vu de pareil auparavant, ont filmé la scène alors qu'ils naviguaient sur les eaux vides la semaine dernière.

Les méduses en question sont des Crambione, appartenant à la famille des Catostylidés. Dans le language courant, on les appelle les «méduses tomates» ou «labong-labong», selon le terme local.

Des animaux et des poissons de retour

Les résultats du confinement sont également ressentis par la nature dans d’autres régions du globe.

Les sangliers et les fennecs ont repris leurs droits au Maroc. À Venise, l’eau est redevenue propre dans les canaux aussitôt repeuplés par les poissons, les oiseaux de mer et les dauphins. Et en Sardaigne, les dauphins sont revenus dans le port de Cagliari profitant de l’absence de ferries.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Une tempête magnétique a commencé sur Terre
Tags:
méduse, plage, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook