International
URL courte
18624
S'abonner

L'ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, au mariage de laquelle Vladimir Poutine a été présent, a porté plainte contre son mari pour violences conjugales, rapporte OE24. L’incident a eu lieu en plein confinement.

La pandémie du coronavirus sévit, forçant plusieurs pays à décréter le confinement pour éviter la propagation de la maladie, et les cas de violences domestiques augmentent, constate le site d’information autrichien OE24.

Karin Kneissl, ex-chef de la diplomatie autrichienne, affirme en être victime, accusant son mari, le financier Wolfgang Meilinger, relate ce 3 avril le média.

Il rapporte que Mme Kneissl a porté plainte auprès des forces de l’ordre. Elle a déclaré avoir frappé son époux à plusieurs reprises à la poitrine lors d’une querelle. En réponse, il lui aurait donné deux gifles. Les faits se sont produits dans leur ferme, dans le sud de la Basse-Autriche.

La source indique que les policiers ont interdit à M.Meilinger de rester dans la même maison que sa femme et de s’approcher d’elle. De plus, les fonctionnaires ont saisi un fusil à leur domicile.

Son mari, lui, affirme qu’il n’a pas battu son épouse, mais qu’il a essayé de la calmer, relaye la chaîne OE24.

En outre, il précise que sa femme était extrêmement tendue à cause de la situation liée à l’épidémie de coronavirus.

À son tour, Karine Kneissl a confirmé auprès de Sputnik l’information sur l’agression de son mari. Elle a même regretté que l'information ait filtré dans les médias autrichiens. Selon elle, la rédaction de la chaîne OE24 a eu recours à l'utilisation illégale de données personnelles.

Un mariage médiatisé

Le mariage de l’ancien chef de la diplomatie autrichienne a eu lieu le 18 août 2018, non loin de Graz, capitale de la province sud-autrichienne de Styrie. Vladimir Poutine était parmi les invités.  

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
«Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs»: propos polémiques de Zemmour sur les mineurs isolés - vidéo
Tags:
violence domestique, Karin Kneissl, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook