International
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
201359
S'abonner

Démis de ses fonctions pour avoir alerté sur des cas de coronavirus à bord de son navire, l’ex-capitaine d’un porte-avions de la Marine américaine a été lui-même testé positif au Covid-19, rapporte le New York Times se référant à ses sources.

L’histoire du capitaine du porte-avions nucléaire américain USS Theodore Roosevelt, obligé de quitter son navire à la demande du Pentagone après qu’il a alerté au sujet de la présence de cas d’infection au coronavirus à bord du bâtiment, a fait le tour des médias américains. Or, à en croire les sources proches de la famille Crozier, citées par le New York Times, maintenant c’est le capitaine lui-même qui est atteint par la maladie.

Selon les mêmes sources, les premiers symptômes du Covid-19 se sont manifestés chez l’homme quand il était encore à bord du porte-avions. Le capitaine Brett Crozier, chaleureusement ovationné par son équipage lors de son départ, se trouve actuellement en quarantaine dans la base militaire sur l’île de Guam, rapporte le quotidien.

Le limogeage

Pour rappel, le capitaine Brett Crozier a été démis de ses fonctions après avoir fait part de ses inquiétudes concernant la propagation du coronavirus à bord de son navire dans une lettre au Pentagone, qui est ensuite tombée entre les mains de plusieurs médias. Après les faits, la Marine américaine a décidé de limoger le lanceur d’alerte. Au bout du compte, il s’est avéré qu’une centaine de marins du navire avaient attrapé le coronavirus.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Tags:
US Navy, Covid-19, marine US
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook