International
URL courte
237410
S'abonner

Trois roquettes se sont abattues près du site de la société pétrolière américaine Halliburton, près de la ville irakienne de Bassora, la deuxième du pays, sans faire ni victimes ni dégâts, a annoncé l’armée irakienne.

Le site de la société pétrolière américaine Halliburton à Bassora a été visé par des roquettes ce lundi 6 avril, a confirmé l’armée irakienne dans un communiqué. Elles ont atterri près d'un quartier abritant des travailleurs étrangers dans l'industrie pétrolière irakienne, mais n'ont fait ni dégâts ni victimes.

Le quartier abrite des travailleurs étrangers et des bureaux de sociétés pétrolières étrangères ainsi qu’irakiennes, mais était largement inhabité ces dernières semaines en raison de l'évacuation de presque tout le personnel à cause du coronavirus.

Deux responsables de la société d'État Basra Oil Co. (BOC), laquelle supervise l'exploitation pétrolière dans le sud du pays, ont déclaré que l'attaque n'avait pas affecté les opérations de production et d'exportation. Des sources policières ont déclaré avoir trouvé un lance-roquettes et des roquettes non utilisées dans une zone agricole voisine.

L'attaque n'a pas été revendiquée pour l’instant. La police a déclaré avoir déployé des forces supplémentaires pour mener des opérations de recherche dans la région.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
États-Unis, pétrole, pétrolier, site, roquettes, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook