International
URL courte
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)
161639
S'abonner

Une femme d'une quarantaine d'années a été interpellée et placé en garde à vue pour rébellion, outrage à agent et non-respect des mesures de confinement, a fait savoir la police de Meuse-Hesbaye, en Belgique.

Une fête d’anniversaire à ciel ouvert organisée en plein confinement dans la commune belge d’Amay, dans la province de Liège, s’est soldée par au moins une arrestation, rapporte l’agence de presse Belga.

Selon l’agence qui se réfère aux policiers de Meuse-Hesbaye, une petite dizaine de personnes faisaient la fête dans la rue avec de la musique et de l’alcool. La femme qui célébrait son anniversaire s’est d’abord disputée avec la voisine qui avait contacté les services de police. Une fois la police arrivée sur place, elle s’en est prise aux agents.

Un crachat sur la police

Toujours d’après Belga, la femme a proféré des insultes à l’égard des policiers avant de leur cracher dessus, se ventant d’être porteuse du Covid-19.

L’intéressée a été interpellée puis placée en garde à vue. Elle fera l’objet d’une procédure accélérée pour comparaître devant le tribunal, tandis que les autres participants ont été verbalisés pour non-respect des mesures de confinement.

Plus tard dans la nuit, la police a dû intervenir pour un autre rassemblement à Verlaine, dans la même zone. Cette fois, huit individus tous âgés d’une vingtaine d’années et faisant la fête ont eux aussi été verbalisés pour non-respect du confinement.

Dossier:
Propagation du coronavirus - avril 2020 (210)

Lire aussi:

Édouard Philippe invite Sarkozy à un déjeuner en pleine rumeur de remaniement, selon L’Express
«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Tags:
Covid-19, confinement, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook